You are currently viewing Pose de parquet : différents types de parquets et leurs prix

Pose de parquet : différents types de parquets et leurs prix

  • Post published:avril 3, 2022
  • Post category:Travaux

Le parquet est l’un des sols les plus populaires et les plus utilisés dans les maisons françaises. Capable de donner aux pièces élégance, chaleur et convivialité, le parquet est une solution d’aménagement intemporelle au charme inépuisable.

Combien coûte la pose d’un parquet ? Il n’est pas facile de répondre à cette question de manière générale, car plusieurs facteurs peuvent faire varier considérablement le prix d’un parquet, comme le matériau ou la façon dont il est posé.

Dans cet article, nous allons essayer de vous donner toutes les informations dont vous avez besoin.

Combien coûte un parquet : selon le type de bois

Le type de bois choisi pour un parquet a une grande influence sur le prix final. D’une part, il y a l’origine et le type de traitement du bois, par exemple les bois italiens et allemands sont parmi les plus précieux et aussi les plus chers. D’autre part, il faut tenir compte des coûts de transport, donc un bois local, même s’il est plus cher et plus précieux, peut économiser quelque chose en termes de transport.

La qualité du bois est un facteur très important et il est conseillé de toujours acheter un parquet certifié PEFC ou FSC, qui garantissent le bois de la forêt par des contrôles et des certifications. Ces acronymes sont en fait la garantie d’un bois de bonne qualité, mais surtout non traité et donc exempt de substances toxiques.

Lire aussi :  Condamnation d'une porte sans l'enlever : comment faire ?

Les types de bois diffèrent en fonction des arbres dont ils proviennent et de la façon dont ils sont traités : parmi les plus utilisés, on trouve le cerisier, le chêne, le hêtre, le wengé, le noyer et l’olivier. L’olivier, le noyer et le chêne comptent parmi les essences de bois les plus précieuses et les plus chères pour les parquets. Le parquet en chêne est certainement le plus remarquable et le plus recherché.

Prix du parquet au m² : types de parquet

Lorsque l’on parle du coût d’un parquet, il est important d’être clair sur les différents types de parquet, qui ont des coûts différents.

Parquet traditionnel en bois massif et parquet préfini

Le parquet traditionnel en bois massif se caractérise par des lames composées uniquement de bois noble, taillées dans un seul bloc. Ce type de parquet doit être poncé et verni après la pose. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous pourrez voir l’effet final et la couleur du sol.

Le parquet préfini consiste en une couche de bois noble appliquée sur un support plus pauvre. Ce type de parquet est déjà poncé et verni, il suffit donc de le poser, ce qui offre l’avantage d’une pose plus rapide et moins coûteuse que le parquet traditionnel.

En outre, ce type de parquet présente l’avantage de nécessiter moins d’entretien que le parquet traditionnel : alors que le parquet traditionnel doit généralement être poncé pour la première fois après la pose au bout de 10 à 15 ans, le parquet préfini peut prendre jusqu’à 25 ans.

Lire aussi :  Quels sont les avantages à choisir un revêtement en bardage ?

Cependant, le parquet traditionnel présente l’avantage d’être plus durable, car il peut être poncé plusieurs fois, et possède également de meilleures propriétés isolantes.

Le prix du parquet massif traditionnel commence à 60 euros, tandis que le prix du mètre carré du parquet préfini se situe entre 60 et 70 euros.

Parquet en grès cérame avec effet bois

Le grès cérame est un matériau capable de recréer esthétiquement l’effet du bois et représente le juste équilibre (et le coût !) entre un sol en carrelage et un sol en lames de bois. D’un point de vue technique, ce matériau est traité comme un sol en céramique et possède les mêmes caractéristiques telles que la résistance à l’eau, un entretien moindre et la compacité, mais il reproduit fidèlement l’effet d’un sol en bois.

Salle de bains minimaliste moderne avec revêtements muraux et sols en parquet

Les sols en grès cérame coûtent à partir de 15 euros par mètre carré.

Stratifié avec effet parquet

Le stratifié n’est pas non plus un parquet en soi, mais un matériau composé d’une couche de bois non précieux sur laquelle est appliquée une matière plastique moulée pour reproduire l’effet du bois et ressembler ainsi visuellement à un parquet traditionnel. Le parquet est également similaire au toucher des Lego et présente l’avantage, par rapport au grès cérame, d’être un matériau moins froid.

On peut trouver sur le marché des stratifiés avec un effet parquet à partir de 15 euros par mètre carré.

Coût de la pose d’un parquet

Il existe différents types de pose de parquet qui varient en fonction du type de matériau utilisé et des techniques requises pour son installation. C’est pourquoi les prix de la pose de parquet varient en fonction du type de revêtement de sol. Toutefois, nous pouvons donner une indication des coûts :

  • Le coût de la pose d’un parquet traditionnel est de 50 euros par mètre carré.
  • Le coût de la pose d’un parquet préfini est de 30 euros par mètre carré.
  • Le coût de la pose du grès cérame à effet parquet est de 30 euros par mètre carré.
  • Le coût de la pose d’un stratifié avec effet parquet est de 30 euros par mètre carré.
Lire aussi :  Parements pour décorer son intérieur : nos conseils

Prix du parquet au mètre carré : entretien

Comme déjà mentionné dans l’article, le vrai parquet, c’est-à-dire le parquet traditionnel et le parquet préfini, nécessite un entretien. Plusieurs années après la pose, la surface doit être poncée pour retrouver sa couleur et ses performances d’origine. Le ponçage d’un parquet coûte environ 30-35 euros par m².