You are currently viewing Obtenir un crédit immobilier : comment faire en tant qu’auto-entrepreneur ?

Obtenir un crédit immobilier : comment faire en tant qu’auto-entrepreneur ?

  • Post published:juillet 27, 2022
  • Post category:Banques

Lorsqu’on est auto-entrepreneur, souscrire à un crédit immobilier relève parfois du défi. Les établissements bancaires sont plus frileux à l’idée d’octroyer un prêt à un travailleur indépendant. Pourtant, être auto-entrepreneur et obtenir son crédit immobilier, c’est bien possible. Vous avez simplement besoin de respecter certaines conditions et d’être bien préparé. Voici comment obtenir votre crédit immobilier en tant qu’auto-entrepreneur.

Les conditions à respecter pour obtenir un crédit immobilier micro-entrepreneur

Comme tout prêt bancaire, un auto-entrepreneur doit remplir certaines conditions pour que sa demande de crédit immobilier soit acceptée.

La stabilité des revenus

Contrairement au salarié, un auto-entrepreneur n’a pas la garantie d’avoir un revenu chaque fin du mois. Avant d’octroyer un prêt, la banque doit s’assurer que vous avez la capacité de rembourser le crédit sans incident. Pour cette raison, votre auto-entreprise doit être en activité depuis au moins deux ans.

Au cours de ces deux années d’exercice, vous devez être en mesure de présenter un chiffre d’affaires positif. Pour cela, un relevé de chiffres d’affaires et un document qui présente votre comptabilité de trésorerie devraient suffire. Ces documents permettront à la banque de juger de la stabilité et de l’évolution de vos revenus.

Le revenu retenu

Même si votre chiffre d’affaires permet de juger de la stabilité de votre entreprise, cela ne suffit pas. La banque a besoin de savoir combien vous gagnez après avoir payé les charges liées au fonctionnement de votre établissement. Pour déterminer ce montant, elle tient souvent compte du taux d’abattement effectué par l’administration fiscale. Ce taux est de :

  • 71 % pour l’achat-revente de marchandises ;
  • 50 % pour les prestations de services BIC ;
  • 34 % pour les professions libérales BNC.
Lire aussi :  Augmenter le montant d'un crédit en cours : est-ce possible ?

Cependant, cette estimation peut varier en fonction du profil de chaque auto-entrepreneur.

Le secteur d’activité

En tant qu’auto-entrepreneur, votre domaine d’activité a également un impact sur l’obtention de votre crédit immobilier. En effet, certains secteurs d’activité sont plus porteurs que d’autres. Si votre entreprise évolue dans un secteur où la concurrence est rude, vous aurez moins de chance. À l’inverse, un entrepreneur qui évolue dans un marché stable et à faible concurrence aura plus de chance.

Mais rien n’est joué puisque vous avez la possibilité de défendre votre entreprise et vos intérêts. Vous devez donc vous armer d’arguments afin de démontrer que le flux de demande est constant et que vous avez la capacité de rembourser votre prêt.

L’apport personnel

Il sera difficile pour la banque de vous octroyer un crédit immobilier si vous n’avez aucun apport personnel à mettre sur la table. Un apport personnel prouve que vous êtes une personne responsable. Il prouve votre capacité à épargner et à protéger cette épargne.

C’est également une forme de garantie en cas de perte financière. Plus votre apport personnel est élevé, plus cela réduit les risques pris par la banque. Pour mettre toutes les chances de votre côté, assurez-vous d’avoir au moins 10 % du montant total de votre projet immobilier.

Les critères additionnels qui pourraient jouer en votre faveur

Pour arriver à faire peser la balance en votre faveur, certains critères supplémentaires peuvent faire de vous un très bon candidat.

Avoir un co-emprunteur

Emprunter à deux vous permet de rassurer la banque et de mettre plus de chances de votre côté. Il est donc préférable de présenter votre dossier de prêt avec un co-emprunteur sérieux qui possède un revenu stable. Votre chance sera d’autant plus élevée si votre co-emprunteur est un salarié qui dispose d’un CDI.

Proposer une garantie

Pour rassurer votre banque, vous devez proposer une garantie de remboursement. Cette garantie peut être un cautionnement bancaire ou un privilège de prêteur de deniers. Il peut également s’agir d’une hypothèque conventionnelle.

Vous savez désormais comment faire pour obtenir votre crédit immobilier. Suivez ces conseils et très bientôt, vous pourrez emménager dans votre maison.