You are currently viewing Est-ce une bonne idée de faire un avis de valeur ?

Est-ce une bonne idée de faire un avis de valeur ?

  • Post published:mai 3, 2022
  • Post category:Vendre

L’avis de valeur ou avis estimatif de vente est un support numérique ou papier qui a pour rôle pour un professionnel de l’immobilier de démontrer son savoir-faire auprès d’un mandant (client vendeur). L’avis de valeur immobilier est le premier contact entre le professionnel et le particulier.

Il permet de déterminer le prix d’une propriété et de démontrer à quel prix elle doit être vendu. Il faut tout de même prendre des pincettes, en effet, certains professionnels surestime leur avis de valeur afin de pouvoir ressortir de rendez-vous avec un contrat de vente.

Dans cet article, on vous propose d’aborder tous les points sur l’avis de valeur pour préparer au mieux votre transaction immobilière.

Définition et synonyme de l’avis de vente

L’avis de vente à pour synonyme les mots suivants : apprécié, évaluer, coté, examiner une propriété. Il est réalisé sous la forme d’un compte rendu numérique par un négociateur de vente. Il peut être fait dans le cadre d’une vente, location de tous types de bien : appartement, chalet, maison, immeuble, fonds de commerce, studio.

L’estimation est payante, cependant de plus en plus d’agent immobilier offre à leur client l’avis en échange d’un mandat de vente. Il n’existe pas de loi en droit français encadrant la forme ou le prix d’un tel document.

Le saviez-vous, un avis de valeur payant doit être rendu par un professionnel habilité avec une carte T ou une délégation.

Quand dois-je réaliser une estimation ?

Comme vu dans le chapitre précédent, l’avis de valeur n’est pas encadré et donc ‘a pas de valeur légale, cependant, il est déterminant d’obtenir les résultats de ce dernier pour déterminer avec précision la valeur d’un logement. Vous devez réaliser une estimation de votre maison dans les cas suivants :

  • Mise en vente immédiate ou dans le temps
  • En cas de divorce pour la séparation du bien
  • Changement de parts dans un SCI ou dilution.
  • Estimation de son patrimoine pour réaliser une donation
  • Emprunt financier auprès d’une banque ou d’un courtier
  • Dans le cadre d’une succession pour le notaire
  • Calcul du montant de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).
Lire aussi :  Comment utiliser le feng shui pour vendre sa maison ?

Afin d’avoir une estimation juste, nous vous recommandons de réaliser une estimation payante pour que le professionnel ne se sente pas obliger de surestimer la propriété. Attention, à ne pas tomber dans le piège de la surenchère estimative.

Qu’est ce qu’on retrouve généralement dans un avis de vente ?

Pour avis de valeur de qualité, il est généralement indiqué les 10 points suivants :

  1. L’adresse de la propriété et des annexes (avec numéro de lots)
  2. Le rapport de visite
  3. La situation géographique : transport / école / zone commerciale
  4. Description complète
  5. Des fourchettes de vente possibles
  6. Photographie du logement
  7. La situation cadastrale
  8. La situation juridique du bien et/ou copropriété
  9. Attractivité sur le marché de l’immobilier par rapport à la concurrence
  10. Plus ou moins-value par rapport au prix d’achat

Déterminer rapidement son prix de vente avec un avis sur-mesure

Après une étude des annonces immobilières, suite à la consultation de baromètre de prix, il sera déjà possible de se faire une première idée de la valeur de son logement. Pour obtenir un avis détaillé, on vous conseille de suivre une formation immobilière permettant :

  • une analyse des propriétés immobiliers vendus dans le quartier autours de la propriété.
  • Deuxièmement, une analyse comparative des biens à vendre. L’immobilier est la rencontre des vendeurs et des acheteurs, il est primordial de réaliser une comparaison complète des propriétés sur le marché et le niveau de concurrence qu’il y aura lors de la vente.
  • Analyser point par point les atouts et les défauts du logement.

En procédant de cette manière, on peut arriver à trouver une fourchette de prix comprise entre 5 et 10 % du prix réel du bien. Il est donc indispensable de faire appel à un négociateur ou de suivre une formation spécialisée en immobilier.

Lire aussi :  Diagnostics immobiliers obligatoires : quels sont leurs prix ?