You are currently viewing Condamnation d’une porte sans l’enlever : comment faire ?

Condamnation d’une porte sans l’enlever : comment faire ?

  • Post published:octobre 19, 2022
  • Post category:Travaux

Plusieurs portes peuvent être utilisées pour accéder à la même pièce dans une maison. La rénovation d’un appartement peut entraîner la modification ou la suppression de l’architecture d’origine.

Si une porte vous pose problème pour votre aménagement, vous pouvez envisager de la condamner. La méthode utilisée dépendra de la porte à condamner. Découvrez comment sceller la porte tout en la conservant.

Condamnation de porte : que dit la loi ?

Une autorisation n’est pas nécessaire pour condamner une porte intérieure. Il est cependant préférable de faire attention. Parfois, les portes intérieures sont situées sur les murs porteurs de la maison. Ce type de mur fait partie de la structure de la résidence. Une erreur de manœuvre pourrait causer de graves dommages.

Les portes extérieures sont particulièrement importantes et méritent une attention particulière. Toute condamnation entraînera un changement d’aspect de votre maison. Cette opération nécessite une autorisation préalable de la mairie. L’autorité municipale délivrera un permis de construire modificatif pour permettre les travaux de condamnation après la demande du bricoleur.

Il est recommandé de faire appel à un spécialiste pour murer une porte sans avoir à l’enlever. Pour trouver le meilleur artisan, comparez plusieurs devis.

Comment faire pour condamner une porte sans l’enlever ?

Plaque de plâtre utilisée pour bloquer une porte intérieure

La plaque de plâtre est la meilleure option pour une porte intérieure. Les étapes suivantes vous aideront à y parvenir.

  • Pour verrouiller la porte, retirez les poignées.
  • Installez un cadre métallique pour soutenir une plaque de plâtre. Couvrez l’ouverture avec les tiges métalliques.
  • Vous pouvez utiliser des supports en bois si vous ne disposez pas de tiges métalliques.
  • Marquez la zone où la plaque de plâtre sera exposée.
  • Fixez la plaque de plâtre à l’intérieur de votre porte à l’aide de vis spécifiques aux plaques de plâtre. Le second joint pour la serrure sera assuré par le châssis.
  • Ensuite, appliquez le plâtre.
Lire aussi :  Les avantages et inconvénients des plans de travail Dekton

Pour affiner les surfaces murales, il est bon d’utiliser un produit dégrossissant. Après cela, un vernis de finition sera nécessaire. Cela permettra de lisser le mur et de cacher les éventuelles imperfections.

Il est également nécessaire de choisir un vernis adapté à la surface. Vous pouvez parfaire le tableau à l’aide de techniques de ponçage. Le battant de la porte sera scellé à l’aide d’un cadenas ou de fibres métalliques.

Condamner une porte extérieure avec des parpaings

Sans nécessiter de dépose préalable, la condamnation d’une porte extérieure nécessite des éléments de maçonnerie comme les parpaings. Le mortier est appliqué en couche épaisse sur le seuil de la porte. Le premier parpaing est placé à 1 cm du mur. Puis, suivent les autres parpaings de la rangée.

Pour séparer les joints des parpaings, un décalage est nécessaire pour la rangée suivante. Pour installer les autres parpaings, vous aurez besoin d’un niveau à bulle pour marquer l’emplacement. L’objectif est de construire un mur autour de l’ouverture de la porte. Le mortier servira à remplir les espaces entre les carreaux.

Il est important que les parpaings soient dimensionnés pour s’adapter au cadre de la porte. Il est également important de retirer les poignées de porte. Le délai d’attente est supérieur à 20 jours. Le vernis de remplissage améliorera également le résultat. Pour camoufler la porte, vous pouvez utiliser du papier peint.

Condamner une porte en tant que locataire : est-ce possible ?

Vous pouvez signer un bail, et profiter du bien comme vous le souhaitez, mais vous ne pouvez pas tout faire. Il existe deux possibilités pour fermer une porte. Vous pouvez demander à votre propriétaire la permission d’utiliser une méthode plus radicale si la porte n’est pas utilisable.

  • Ou bien, vous pouvez interdire temporairement la porte, comme vous pouvez démonter votre installation. C’est une bonne option si vous devez déménager d’ici quelques années.
  • Si vous n’endommagez pas la propriété ou si l’installation peut être enlevée, vous n’avez pas besoin de l’autorisation du propriétaire.
  • Pensez également à retirer l’installation si vous remettez vos clés à la fin.
Lire aussi :  Pose de parquet : différents types de parquets et leurs prix

Vous devez être prudent car le propriétaire peut vous tenir pour responsable si vous causez des dommages à la propriété. C’est pourquoi il est important d’être vigilant. Nous vous avons donné quelques informations sur le cadre légal. Cependant, s’il s’agit d’une manière éphémère de le faire, un simple panneau devrait suffire. Vous pouvez simplement placer un meuble entre les portes de chaque pièce et vous n’aurez pas à faire de gros travaux.