You are currently viewing Faut-il l’accord du propriétaire pour installer la fibre ?

Faut-il l’accord du propriétaire pour installer la fibre ?

Ai-je besoin du consentement du propriétaire pour me connecter à la fibre ? Dans tous les cas, vous passez du temps sur votre ordinateur et vous avez besoin d’une connexion rapide. Vous voulez vous laisser tenter par la fibre optique. Comment fonctionne l’installation ? Cet article vous dira tout !

Bénéfices des droits fibre optique, garantie légale

Adoption du concept d’accès à la fibre optique pour tous pour les propriétaires de droit français et locataires. On parle de droits de fibre optique qui peuvent bénéficier de ce qu’on appelle des connexions internet « très rapides ». Ces dernières années, la fibre optique a remplacé l’ADSL, offrant un débit particulièrement stable. La qualité du débit reste la même quelle que soit la distance entre le domicile et l’opérateur central. Tout citoyen français ne peut bénéficier de ce droit au raccordement en fibre optique que s’il a du mal à dire au propriétaire s’il est locataire. Que la raison de l’installation de la fibre optique soit personnelle ou professionnelle, les projets de fibre optique doivent être approuvés par le propriétaire.

Ces dispositions légales sont énoncées à l’article 1er de la loi n° 66457 du 2 juillet 1966. L’installation, l’entretien ou le remplacement de l’équipement nécessaire aux frais d’un réseau de communication électronique à fibre optique haute vitesse hautement accessible au public et d’un ou plusieurs locataires ou résidents.

Connexion fibre optique : obligation du locataire envers le propriétaire

Immédiatement après qu’un locataire a déposé une valise dans un appartement dépourvu de fibre optique, il peut informer le propriétaire des besoins en équipement. Par conséquent, ce dernier ne peut légalement s’opposer à sa demande. Cependant, cette connexion est entourée d’une réglementation précise. Par conséquent, les locataires ne doivent pas faire de compromis.

Dans un premier temps, le locataire doit confirmer l’éligibilité du bien puis adresser la demande au propriétaire par lettre recommandée avec accusé de réception. Dans cette lettre, il détaille les travaux à envisager car ils peuvent affecter l’ensemble du bâtiment. Il est également conseillé de prévoir ce travail.

Le propriétaire peut alors entreprendre les démarches nécessaires et aviser la copropriété. Cela pourrait mettre la question de la connectivité par fibre optique à l’ordre du jour de la prochaine Assemblée générale. Après réception de l’e-mail, le propriétaire vous répondra dans les 6 mois. En cas de silence de sa part, le locataire a le droit d’effectuer cette tâche pour installer la fibre optique dans son logement.

Pose de fibre optique après obtention de l’accord du propriétaire

Si chacun respecte la loi et est obligé d’aviser le propriétaire lorsque des travaux de pose de fibre optique ont lieu, finalement ce qui est tout à fait libre Vous pouvez choisir de le faire ou non.
Par exemple, vous devez vérifier par vous-même si votre maison est en fibre optique. Il s’agit de s’assurer que l’appartement est connecté au réseau Internet haut débit de différents opérateurs. Cette approbation peut être confirmée en contactant simplement votre agent immobilier actuel ou le fournisseur d’accès de votre locataire.

Ce dernier peut également effectuer des tests rapides de certification en ligne. En quelques minutes vous pouvez voir si son adresse bénéficie d’un tarif très rapide.

Si la réponse est non, vous devez changer d’opérateur. La possibilité de choisir son propre fournisseur est de la responsabilité de chaque habitant de l’immeuble. Enfin, les frais de connexion à la fibre optique seront remboursés au fournisseur d’accès.