You are currently viewing Faut-il louer en meublé ou non meublé ?

Faut-il louer en meublé ou non meublé ?

  • Post category:Louer
  • Dernière modification de la publication :juin 5, 2024

L’investissement immobilier est un projet d’envergure qui nécessite une mûre réflexion. Parmi les questions cruciales à se poser, la question du choix entre la location meublée et la location vide est un dilemme fréquent pour les propriétaires bailleurs. En effet, ce choix déterminera non seulement votre rentabilité locative, mais également votre implication en tant que propriétaire bailleur.

Location meublée et non meublée : quelles sont les différences fondamentales ?

En location immobilière, deux options principales s’offrent aux propriétaires et aux locataires : la location meublée et la location non meublée. Chacune présente des avantages uniques répondant à des besoins spécifiques en termes de rentabilité, de flexibilité, de gestion locative et de satisfaction des locataires.

La location meublée

La location meublée présente de nombreux avantages tant pour le propriétaire que pour le locataire. Pour les locataires, elle offre la commodité d’un logement prêt à vivre, équipé de meubles et d’appareils électroménagers. C’est une option attrayante pour les personnes en déplacement professionnel, les étudiants ou les touristes à la recherche d’un hébergement temporaire. En outre, les baux de location meublée ont souvent une durée plus courte et offrent une plus grande flexibilité pour les locataires.

Pour les propriétaires, la location meublée peut générer des loyers plus élevés et attirer un plus large éventail de locataires. Cependant, cela implique également des coûts initiaux plus élevés pour l’ameublement et peut nécessiter une gestion plus intensive pour assurer l’entretien et le remplacement du mobilier. Vous allez prochainement lancer un projet locatif ? Et si vous optiez pour l’immobilier neuf dans le nord pas de calais?

La location non meublée

La location non meublée, quant à elle, offre une alternative plus neutre et flexible. Pour les locataires, cela signifie la liberté de personnaliser l’espace selon leurs préférences, sans être limités par le mobilier existant. De plus, les baux de location non meublée ont généralement une durée plus longue, ce qui offre une stabilité résidentielle appréciable.

Du point de vue du propriétaire, la location non meublée peut représenter moins d’investissement initial, puisqu’il n’est pas nécessaire de fournir de mobilier. Cela peut également réduire les risques liés à l’usure ou aux dommages causés au mobilier, ainsi que simplifier la gestion locative en évitant les besoins de remplacement ou de réparation de meubles.

Par contre, la location non meublée peut nécessiter des loyers légèrement inférieurs et attirer potentiellement un marché locatif différent, souvent composé de familles ou de professionnels à la recherche d’un logement à long terme. À l’inverse de l’autre, cette option convient à ceux qui recherchent une plus grande flexibilité et une gestion locative plus simple, sans les contraintes de l’ameublement initial.

location vide ou meublée

Comment faire le bon choisir ?

Pour faire le bon choix entre la location meublée et non meublée, il est essentiel de prendre en compte plusieurs facteurs.

Privilégier la rentabilité à court terme

Pour une rentabilité à court terme optimale, la location meublée peut être préférable. Les loyers mensuels sont souvent plus élevés pour les logements meublés, ce qui peut compenser les coûts initiaux d’ameublement. De plus, la demande pour les locations meublées est généralement plus élevée, notamment dans les zones touristiques ou auprès des professionnels en déplacement.

Cependant, il est important de calculer attentivement les coûts initiaux par rapport aux revenus supplémentaires pour s’assurer que la rentabilité à court terme est effectivement atteinte.

Viser une gestion locative plus sereine

Si vous visez une gestion locative plus sereine, l’idéal serait d’opter pour une location non meublée. En effet, cette option supprime la nécessité de gérer le mobilier et de vous occuper des remplacements ou réparations éventuels. Avec moins de biens à entretenir, vous évitez les contraintes liées au remplacement et à l’entretien du mobilier.

De plus, les locataires non meublés ont tendance à rester plus longtemps. Cette stabilité vous apportera une tranquillité d’esprit et vous permettra de mieux vous concentrer sur d’autres aspects de la gestion immobilière sans les tracas liés à la gestion du mobilier.

Réduire les risques sur le long terme

Si vous voulez limiter les risques sur le long terme, alors vous devriez opter pour la location non meublée. Comme expliqué plus tôt, celle-ci vous exempte d’un bon nombre de charges. Sans équipements à remplacer ou à entretenir, vous vous évitez les coûts imprévus liés à l’usure du mobilier. Par ailleurs, la stabilité des revenus locatifs à long terme vous permet de réduire les risques de fluctuations du marché et de profiter d’une source de revenus plus fiable et durable.