You are currently viewing Comment profiter de la Loi Malraux pour investir votre argent ?

Comment profiter de la Loi Malraux pour investir votre argent ?

  • Post published:septembre 29, 2022
  • Post category:Investir

Valeur refuge, la pierre constitue aussi un investissement attractif grâce aux nombreux dispositifs mis en place par l’État. La loi Malraux vous permet d’investir votre argent en faisant l’acquisition d’un bien immobilier en vue de le rénover et de le mettre en location. Avec ce programme de défiscalisation immobilière, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts.

Comprendre le fonctionnement du dispositif

Contrairement aux dispositifs qui incitent les investisseurs à choisir le marché de l’immobilier neuf, la loi Malraux cible les biens immobiliers anciens ou classés à rénover. Instaurée en 1962, la Loi n 62-903 du 4 août 1962a traversé le temps sans encombre et continue d’attirer. Son principal objectif est la conservation d’un bien possédant un véritable cachet et faisant partie du patrimoine historique.

Ce dispositif de defiscalisation immobilière vise aussi la remise sur le marché de la location des biens haut de gamme après leur restauration. Les avantages niche fiscale accordés sont déterminés sur la base de l’enveloppe des travaux à exécuter. Sur une période s’étalant sur 4 ans, il peut s’élever jusqu’à 120 000 euros. Autrement dit, la réduction d’impôt sur le revenu est conséquente. Pour en savoir plus, visite le site Perlib.fr.

Sélectionner un bien immobilier éligible

Avant d’investir votre argent dans un bien immobilier pour devenir propriétaire, il est primordial que celui-ci respecte les conditions d’éligibilité du dispositif visé. Dans le cas de la loi Malraux, la réduction d’impôt accordée concerne en premier lieu l’acquisition de logements anciens qui se trouvent dans un SPR avec un PSMV ou Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur.

Lire aussi :  Investissement LMNP : simulation et conditions pour pouvoir obtenir le statut LMNP

En dehors des logements anciens situés dans un site patrimonial remarquable, sont aussi éligibles les biens immobiliers dans un SPR avec un Plan de Valorisation de lArchitecture et du Patrimoine. Outre la localisation, il faut tenir compte de votre niveau de fiscalité. En effet, une telle opération n’a pas de réel intérêt pour un niveau de fiscalité inférieur à 10 000 euros annuel. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Connaître les différentes conditions à respecter

Depuis sa révision en 2009, la loi Malraux accorde un avantage fiscal qui consiste en une réduction d’impôt au lieu d’une déduction. Pour en profiter, le choix du bien immobilier dans lequel investir votre argent est primordial. Il faut aussi respecter un certain nombre de conditions imposées par le dispositif. La première est de vous engager à le restaurer et le louer nu.

La mise en location doit être effective dans les 12 mois après l’exécution des travaux. Votre logement est alors loué à titre de résidence principale pour une durée de 9 ans. Pour information, la restauration doit être complète et encadrée par un architecte des bâtiments de France. Il est impératif que le locataire ne soit pas un membre de votre foyer fiscal.

Appliquer les fondamentaux d’un investissement immobilier

La loi Malraux est un dispositif de defiscalisation immobilier attractif à plus d’un titre. Pour autant, vous ne devez pas perdre de vue qu’il s’agit d’un investissement immobilier. De ce fait, il est essentiel d’appliquer les différents fondamentaux d’un tel projet. Plusieurs paramètres sont à considérer pour ne citer que le dynamisme économique du quartier où se trouve le bien immobilier ciblé.

Lire aussi :  Consulter un expert en investissement locatif pour réussir son projet

De même, il faut attacher une grande importance au potentiel de plus-value à la revente. Si le prix au mètre carré n’évolue pas en dépit des prestations, le projet de restauration et de mise en location n’est pas attractif. Enfin, un investissement immobilier a toujours un coût plutôt conséquent. Aussi, il est indispensable d’adapter le montant des travaux déductibles à votre revenu imposable.