You are currently viewing Le prêt viager hypothécaire : que faut-il savoir ?

Le prêt viager hypothécaire : que faut-il savoir ?

Le prêt viager hypothécaire se destine à des personnes physiques propriétaires d’un bien immobilier et principalement à des personnes âgées et seniors qui désireraient avoir plus de revenus pour financer leur retraite mais qui font face à des critères d’exclusion tels que sont la retraite, l’état de santé ou l’âge dans leurs tentatives de souscrire à des formules d’emprunt classique auprès de leur banque.

Comment fonctionne un prêt viager hypothécaire ?

En terme de fonctionnement, un senior avec un prêt viager hypothécaire peut récupérer une certaine somme d’argent en échange de la mise en garantie de biens immobiliers dont il est propriétaire. Dès lors, cette formule de prêt hypothécaire en viager permet la mise en hypothèque de son bien immobilier tout en conservant ce dernier.

fonctionnement pret viager hypothecaire

De plus, la garantie de ce type de prêt a pour spécificité qu’il n’est à rembourser qu’après la mort de l’emprunteur. En effet, c’est la revente de ce même bien immobilier, au moment du décès de l’emprunteur, qui permet de rembourser le crédit, celui-ci ayant alors une durée indéterminée, pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse ni le capital ni les intérêts.

Les avantages et les inconvénients du prêt viager hypothécaire

Un avantage de ce type de prêt immobilier est qu’il s’agit donc d’un prêt in fine qui permet le remboursement du capital de départ à échéance du prêt tout en obtenant des liquidités pour la propriété de son bien. L’emprunteur ne se soucie alors que du remboursement des intérêts d’emprunt pendant toute la durée du prêt et n’est pas soumis à une assurance de prêt.

Lire aussi :  Installation de mobil home dans un jardin : que dit la loi ?

Qui plus est, pour bénéficier de ce type de prêt immobilier, il suffit d’être propriétaire d’un bien destiné exclusivement à l’habitation (résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif).

Cela exclut donc les biens mixtes (à usage professionnel et d’habitation) mais aussi les terrains ou les VEFA (ventes en l’état futur d’achèvement). Néanmoins, le prêt viager hypothécaire peut avoir quelques inconvénients qu’il est bon de noter. Tout d’abord, les biens mis en prêt hypothécaire viager ne peuvent pas être affectés à une activité professionnelle.

Il ne faut pas oublier que l’une des obligations de l’emprunteur est de continuer à entretenir son bien. Aussi, le prêt viager hypothécaire peur avoir des conséquences négatives sur l’héritage si le crédit n’est pas remboursé de manière anticipative.

Informations importantes à propos du prêt viager hypothécaire

Le code de la consommation prévoit et décrit quelles mentions obligatoires doivent figurer sur un contrat de prêt viager hypothécaire, contrat qui doit être notarié. L’allongement de la durée de vie ainsi que les conséquences potentielles sur celles-et ceux qui vont hériter du bien doivent également être pris en compte dans l’étude de la souscription à ce type de prêt, d’autant plus que les taux d’intérêts sont relativement élevés.

En termes de montant, c’est la valeur du bien immobilier qui va déterminer le montant du prêt viager hypothécaire. Le bien est donc à faire évaluer par un expert immobilier professionnel, évaluation qui sera vérifiée par un notaire afin que l’organisme financier puisse vérifier que la valeur du bien immobilier a correctement été définie en fonction du marché de l’immobilier.

Lire aussi :  Tout savoir sur la licitation d'un bien immobilier en indivision