You are currently viewing Peut-on utiliser les eaux grises dans son jardin avec la sécheresse ?

Peut-on utiliser les eaux grises dans son jardin avec la sécheresse ?

En cette période de sécheresse, bon nombre de personnes recherchent des moyens de limiter l’utilisation de l’eau. On songe souvent à récupérer l’eau de la vaisselle ou de la lessive pour arroser son jardin. L’utilisation des eaux grises peut en effet permettre d’économiser une ressource naturelle précieuse en ces temps de sécheresse. Immo Feed vous montre s’il est autorisé de se servir des eaux grises pour arroser les jardins.

Eaux grises : de quoi s’agit-il ?

Issues d’un usage domestique, les eaux grises sont recyclées et proviennent des baignoires, des douches, des éviers, des lave-linge, des lavabos et des lave-vaisselle.

Les eaux grises ne doivent pas être confondues à l’eau noire qui provient des toilettes, mais aussi l’eau ayant servi à nettoyer les couches. Vous ne devez jamais utiliser de l’eau noire dans le jardin.

Est-ce possible d’utiliser les eaux grises dans son jardin ?

L’association de protection de l’environnement Eaux et rivières de Bretagne explique que le rejet des eaux usées domestiques est actuellement interdit en France. Les eaux grises renferment des graisses et des détergents comme le savon, la lessive et les produits d’entretien ainsi que des matières organiques.

La plupart de ces éléments seront fortement dilués et se décomposeront, mais d’autres peuvent s’accumuler dans le sol. L’utilisation des eaux grises de vaisselle et de lave-linge n’est donc pas conseillée pour l’arrosage de son jardin ou de son potager.

utilisation eau grise jardin

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), il est éventuellement possible de faire trois usages des eaux grises. Dans un document paru en 2015, l’Anses mentionne les utilisations suivantes :

  • l’alimentation de la chasse d’eau des toilettes,
  • l’arrosage des espaces verts (sauf les potagers et usages agricoles),
  • le lavage des surfaces extérieures sans utilisation de nettoyeur à haute pression.
Lire aussi :  Mon voisin gare sa voiture devant chez moi : que faire ?

L’Agence avait émis un bémol : « sous réserve de la mise en œuvre d’un traitement et de mesures de gestion du risque appropriées, les eaux grises traitées peuvent être adaptées à [ces] trois usages en milieu domestique, si elles répondent à des critères de qualité précis au point d’usage ». Selon elle, le grand risque est celui d’une interconnexion avec le réseau d’eau potable (par fuite ou par mauvais branchement). Cela pourrait entraîner une contamination du réseau d’eau potable.

Conseils d’utilisation des eaux grises

Si vous devez utiliser les eaux grises dans votre jardin, certaines précautions seront utiles pour limiter les effets indésirables :

  • ne les pulvérisez pas directement sur le feuillage des plantes ou sur les troncs d’arbre,
  • évitez leur usage sur les plantes confinées dans des conteneurs ou sur de jeunes transplants,
  • ne l’utilisez pas pour arroser les plantes acidophiles, car l’eau grise a un PH élevé,
  • ne l’utilisez pas pour irriguer les légumes racines.

Utilisez les eaux grises sur les plantes ornementales, les pelouses, les arbres fruitiers. Vous devez éviter de pulvériser les eaux grises sur les plantes racines ou les parties comestibles des plantes. En général, les eaux grises sont sans danger tant que vous bannissez l’eau des toilettes et des poubelles ainsi que l’eau ayant servi à laver les couches.

De même, certaines réglementations d’État excluent aussi l’eau des éviers et des lave-vaisselle. Pensez à consulter les réglementations liées à l’usage des eaux grises dans votre région.