You are currently viewing Condominium : qu’est-ce que c’est ?

Condominium : qu’est-ce que c’est ?

Vous entendrez probablement le terme “condominium” si vous vous installez au Canada, en Amérique du Nord ou en Asie. Un condominium est l’équivalent d’un immeuble en copropriété en France. Toutefois, il existe certaines différences.

Qu’est-ce qu’un condominium ?

Lorsque différents propriétaires ont acheté des appartements dans un immeuble, on parle d’un condominium. Les copropriétaires du condo sont responsables de la gestion des parties communes, à hauteur de leur part de propriété. L’association des propriétaires gère le condo. Seul l’appartement, appelé aussi partie privative, appartient au propriétaire. La propriété peut être louée.

Il existe deux types de condos

Il existe deux types :

Envoyez-nous une description de votre projet pour recevoir des estimations gratuites pour votre condominium.

1- Copropriété divisée

L’immeuble est divisé en “fractions”. Cela comprend une partie privative (l’appartement), qui est la propriété exclusive d’un copropriétaire, et un pourcentage des parties communes, qui sont partagées par tous les copropriétaires et sont à usage commun. La partie commune de la copropriété est l’ensemble des installations qui sont partagées par tous les propriétaires. Les parties communes comprennent une piscine et une salle de sport, ainsi qu’un ascenseur, une cour et une cage d’escalier, et un jardin partagé.

La déclaration de copropriété peut indiquer que les parkings sont une propriété privée, ou que certaines parties communes sont réservées à l’usage exclusif des copropriétaires, comme une parcelle de jardin et une cour. Cette déclaration contient l’acte, les règles et la description des fractions. Cet acte détermine la destination des parties privatives, la valeur de chaque lot, et la répartition des charges.

Lire aussi :  A quelle heure peut-on faire des travaux chez soi ?

La copropriété divisée est similaire à la copropriété en France. Les immeubles en copropriété sont souvent divisés en lots, dont la gestion est assurée par un syndicat de copropriété, qui veille à l’entretien des parties communes, à l’administration et aux travaux.

2- La copropriété indivise

Lorsque plusieurs personnes ont le droit de propriété d’un immeuble, la copropriété est dite indivise. C’est le cas, par exemple, si un héritage vous est transmis. Vous héritez ou achetez une partie de l’immeuble qui ne vous appartient pas. Les propriétaires sont propriétaires d’une partie de l’immeuble.

Une convention d’indivision est nécessaire dans cette situation, car elle règle les droits et obligations de chacun. Dans le registre foncier, l’adresse de chaque indivisaire sera publiée. Tous les propriétaires sont responsables de la gestion, de l’administration et de l’entretien de l’ensemble du bâtiment.