You are currently viewing Serez-vous obligé de chauffer à 19° cet hiver ?

Serez-vous obligé de chauffer à 19° cet hiver ?

Peu de personnes le savent, mais la température recommandée dans une pièce est de 19 °C maximum. Loin d’être une recommandation du gouvernement, cette disposition est inscrite dans le Code de l’énergie depuis 1978. Immo Feed vous éclaire sur cette exigence légale et vous invite à découvrir quelques astuces pour la respecter.

Modulez la température intérieure pour vous conformer à la réglementation

En France, le Code de l’énergie prescrit une limite moyenne de 19 °C pour le chauffage des pièces intérieures pendant l’hiver. Qu’il s’agisse de logements ou de locaux professionnels, cette disposition a été instaurée depuis les premiers chocs pétroliers. Bien qu’il soit difficile de vérifier la température ambiante des logements français en hiver, les contrevenants à cette règle peuvent être sanctionnés. La sanction est une amende de 1500 à 3 000 euros en cas de récidive.

Ce chiffre est une moyenne et non un plafond à ne pas dépasser. Vous devez moduler la température de chauffage en hiver pour qu’elle ne s’éloigne pas du seuil requis. Nous vous recommandons par exemple de baisser la température à 16 ou 17 °C en journée quand vous êtes absent. Cela vous permet ainsi de chauffer à 20, voire 21 °C les soirs.

Vous pouvez aussi faire une modulation de température par pièce. Vous pouvez par exemple chauffer vos chambres à 17 °C, et 22 °C pour la salle de bains lorsque vous utilisez cette dernière. Pour les pièces de vie, la température ambiante peut osciller entre 19 et 21 °C en soirée.

Lire aussi :  Tout ce qu'il faut savoir sur le formulaire h1

S’agissant des bureaux et locaux commerciaux, nous conseillons une température de 19 °C quand la pièce est occupée. En dehors des périodes d’occupation, préférez une température comprise entre 8 et 16 °C quand les lieux restent inoccupés pendant plus de deux jours.

Les bons gestes pour réaliser des économies d’énergie

Pour vous conformer à la réglementation des 19 °C en moyenne durant la saison hivernale, vous pouvez aussi baisser votre chauffage. Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une diminution d’un degré de la température ambiante en hiver correspond à 7 % d’économie d’énergie. Ce sont donc vos factures puis votre budget qui s’en sortent gagnants. C’est un résultat significatif puisque le chauffage représente plus de la moitié de la consommation énergétique des ménages.

19 degres cet hiver

En plus de la modulation et de la diminution du chauffage, certains gestes permettent de maintenir la moyenne des 19 °C. On vous recommande d’abord de fermer vos volets et rideaux la nuit. Vous devez aussi éviter d’installer vos meubles ou rideaux devant les radiateurs. Ces derniers ne doivent également pas servir de séchoir pour le linge. Limitez ensuite les infiltrations d’air en veillant à l’étanchéité de vos portes et fenêtres. Évitez aussi de surchauffer votre logement en période de froid et assurez une bonne ventilation. Cela permet par ailleurs de renouveler l’air ambiant.

L’ADEME estime par ailleurs qu’un thermostat programmable favorise environ 15 % d’économies sur le chauffage. En ce qui concerne le chauffage électrique, nous vous recommandons de changer les vieux convecteurs. Optez pour des radiateurs modernes qui diffusent par rayonnement. L’installation de thermomètres permet aussi de vérifier régulièrement et avec précision la température ambiante.

Lire aussi :  Qu'est-ce qu'un certificat de conformité de maison ?

Une bonne isolation reste enfin une solution imparable pour réduire le chauffage de votre intérieur et réaliser des économies d’énergie.