You are currently viewing Vendre un terrain : peut-on fixer le prix que l’on veut ?

Vendre un terrain : peut-on fixer le prix que l’on veut ?

  • Post category:Vendre
  • Dernière modification de la publication :janvier 28, 2024

Tout propriétaire qui met son bien immobilier en vente souhaite naturellement en tirer le meilleur prix possible. Pour autant, est-il vraiment possible de vendre votre terrain au prix que vous voulez ? Immo Feed vous apporte la réponse à cette question importante.

Quels sont les critères qui influent sur le prix d’un terrain ?

Tous les terrains n’ont pas la même valeur vénale. En général, les agences immobilières et potentiels acheteurs se basent sur plusieurs éléments pour faire des offres aux propriétaires.

La superficie du terrain

Le premier critère qui influe sur le coût de vente d’un terrain est la superficie totale de ce dernier. Ainsi, plus la superficie de la parcelle est grande, plus son prix est élevé sur le marché. De même, le coefficient d’occupation des sols entre en ligne de compte lorsqu’il s’agit d’un terrain constructible. En effet, c’est cet élément qui permet à l’acquéreur potentiel de déterminer la surface réelle sur laquelle il pourra ériger sa construction.

L’emplacement de la parcelle

L’emplacement du terrain compte énormément dans la détermination de son prix. Par exemple, les parcelles situées dans les beaux quartiers et à proximité des écoles, des commerces ou encore des transports publics coûtent beaucoup plus cher. Le terrain est ainsi excentré, sa valeur marchande sera moindre à moins que des programmes immobiliers soient prévus dans la zone pour les années à venir. Par ailleurs, le prix du m² des parcelles qui se trouvent dans les grandes villes comme Paris, Marseille ou Bordeaux est plus élevé que celles situées dans les petites villes.

L’accessibilité du terrain

Les acquéreurs accordent autant d’importance à l’accessibilité d’un terrain qu’à son emplacement. Ce critère est encore plus crucial pour les parcelles constructibles. Cela se justifie par le fait que les problèmes d’accessibilité ralentissent les travaux de construction. Si l’accès est restreint ou mauvais, les camions et les grues auront sinon du mal à entrer sur le terrain.

La nature du sol

La nature du sol participe activement à la détermination de la valeur marchande d’un terrain. Les terrains dotés d’un sol sablonneux sont très prisés puisque leur aménagement nécessite peu de dépenses. De ce fait, ils coûtent cher sur le marché.

Si le sol de votre parcelle est rocheux, l’acheteur sera néanmoins plus enclin à négocier son prix à la baisse. En effet, le terrassement, la pose des fondations et le passage des réseaux entraînent un surcoût très important pour l’acquéreur. De même, le prix d’un terrain a tendance à baisser s’il est pollué et que l’acheteur doit donc débourser de l’argent pour l’assainir.

vendre un terrain au prix que l'on veut

Les règles d’urbanisme applicables à la parcelle

Les règles d’urbanisme communal fixent les conditions à respecter avant d’ériger une construction sur un terrain constructible. Nous pouvons énumérer :

  • le type de la construction,
  • la forme de propriété,
  • le nombre maximum d’étages,
  • l’aspect extérieur de la construction,
  • le choix des matériaux de construction.

Tous les acquéreurs demandent ces informations aux propriétaires. Plus les restrictions sont nombreuses, plus le prix du terrain est amené à baisser.

Le propriétaire d’un terrain peut-il fixer librement son prix ?

Dans la pratique, le propriétaire d’un terrain est libre de fixer le prix de son choix pour vendre son bien immobilier. Concrètement, rien ne vous oblige à suivre les estimations réalisées par une agence immobilière ou un notaire sur la valeur de votre parcelle. Vous avez donc la possibilité de demander le montant que vous voulez aux personnes qui souhaitent acheter le terrain. Le marché de l’immobilier a toutefois beaucoup évolué et les acheteurs sont de plus en plus mieux informés sur les coûts des biens immobiliers. De ce fait, ils repèrent facilement les terrains dont la valeur est surestimée et abandonnent leur projet d’achat dans ce cas.

Même si vous avez la possibilité de fixer librement le coût de vente de votre terrain, vous devez néanmoins demander un juste prix. Cela vous permettra de le vendre dans des délais satisfaisants. Au contraire, si vous réclamez un prix qui ne correspond pas à la valeur réelle de votre terrain, vous aurez du mal à trouver preneur et le bien risque de s’éterniser sur le marché.

Quelques astuces pour vendre son terrain à un bon prix

Vous possédez un terrain que vous souhaitez vendre à un prix intéressant ? Voici des conseils qui vous aideront à réaliser la meilleure plus-value possible sur votre bien :

  • effectuez certains travaux d’aménagement (raccordement à l’eau, au gaz, à l’électricité, au téléphone…),
  • faites estimer le coût de votre terrain par un professionnel (agence immobilière spécialisée, notaire),
  • vendez votre terrain à un promoteur immobilier.

Vous pouvez enfin diviser votre terrain en plusieurs parcelles pour augmenter sa valeur.