You are currently viewing Commission d’une agence immobilière : quelle est-elle ?

Commission d’une agence immobilière : quelle est-elle ?

Un agent immobilier facilite et accélère la vente d’un appartement ou d’une maison, tant pour l’acheteur que pour le vendeur. Le travail de l’agent immobilier est également couvert par des “frais d’agence” ou une commission.

Quelle est la commission d’un agent immobilier ? Quel acheteur ou vendeur doit la payer ? Si la vente est finalisée entre particuliers, qui la paie ? Voici quelques points importants à retenir concernant les frais facturés par les agents immobiliers.

Commission d’une agence immobilière : à quoi ça correspond ?

Il est important de se renseigner sur les tarifs pratiqués par votre agent immobilier avant de prendre une décision. Qui dit vente immobilière, dit commission d’agence immobilière, c’est-à-dire la rémunération versée au professionnel qui vous guidera tout au long de la transaction immobilière. Les commissions d’agence immobilière représentent généralement entre 4 et 10 % du prix de vente du bien.

C’est un montant important qui peut être négociable selon les circonstances. Ce peut être le cas, par exemple, si le prix de vente de votre bien est élevé. Cela augmentera les honoraires de l’agent immobilier.

Quels sont les honoraires d’un agent immobilier ?

Ils constituent la rémunération d’une agence immobilière qui a utilisé son expertise, son fichier d’acheteurs et sa visibilité (via la diffusion d’une annonce en vitrine et/ou sur des plateformes en ligne) pour aider son client-vendeur à trouver un acheteur.

Ces honoraires servent à financer :

  • Les frais fixes de l’agence (loyer, charges et assurances, frais de diffusion sur les portails…) ;).
  • Les prestations de l’agent (estimation et rédaction de l’annonce, visites d’organisation, etc.
  • L’agent immobilier de l’agence ne perçoit qu’une partie de la somme.
Lire aussi :  Qui doit payer les frais d'agence : le vendeur ou l'acquéreur ?

Si le propriétaire a signé un simple mandat de vente, il est possible pour plusieurs agences de mettre en vente le même bien. Cette commission est versée à l’agence qui a réalisé la transaction. Elle fonctionne comme une “commission de succès” et ne coûte pas plus cher au vendeur ou à l’acheteur.

Comment sont déterminés les honoraires des agences immobilières ?

Vous cherchez à vendre votre maison et avez besoin d’un professionnel pour vous aider ? Des frais d’agence vous seront demandés. Ces frais constituent la rémunération de l’agence pour son rôle d’intermédiaire dans la transaction.

Selon les cas, un agent immobilier se charge de l’évaluation du bien, de la rédaction de l’annonce immobilière, de la négociation et de la passation de l’acte.

Les agences immobilières traditionnelles facturent des commissions

Les agences immobilières traditionnelles prélèvent souvent une commission en pourcentage du prix de vente. Elle se situe généralement entre 4 et 10 % du prix du bien comme mentionné plus haut dans cet article. Une commission de 7 % sur un bien d’une valeur de 600 000 euros équivaut à 42 000 euros  (600 000 x 0,07).

Les agences immobilières doivent afficher clairement leurs honoraires sur leur site web et dans le TTC.

Honoraires des agents immobiliers : qui les paie et quand ?

Les frais d’agence sont-ils à payer par le vendeur ou l’acheteur ? C’est généralement le vendeur qui s’occupe du paiement des frais d’agence mais ceux-ci sont “compris” dans les frais de vente lors de la transaction immobilière. C’est ce qu’on appelle la mention FAI (Frais d’Agence Inclus).

Lire aussi :  Peut-on utiliser les eaux grises dans son jardin avec la sécheresse ?

Il est également possible que les frais d’agence soient à la charge de l’acquéreur. Ceci doit également être mentionné au niveau de l’agence immobilière, en tant que pourcentage du prix du bien immobilier proposé à la vente.

En cas de doute, n’hésitez pas à poser directement cette question à l’agent immobilier en charge de votre dossier afin d’y voir plus clair pour la réalisation de votre projet immobilier.