You are currently viewing Dans quels cas la modification d’un bail est envisageable ?

Dans quels cas la modification d’un bail est envisageable ?

  • Post published:septembre 26, 2022
  • Post category:Louer

Un bail est un accord entre un bailleur (ou des co-locataires) et un locataire. Le bail est valable entre 1 et 3 ans et peut être modifié. L’accord de toutes les parties peut modifier diverses clauses du contrat. Il est important de comprendre les circonstances dans lesquelles une telle modification peut intervenir et les étapes à suivre pour assurer votre succès.

Dans quelles situations peut-on procéder à une modification de bail ?

Dans certains cas, il est possible de modifier tout ou partie des clauses d’un contrat de location. Vous pouvez modifier les éléments suivants :

  • les occupants du bien
  • les caractéristiques du bien
  • le loyer.

Modifier les clauses relatives au(x) locataire(s)

Le contrat de bail peut être modifié lors de l’arrivée d’un locataire. Une modification du bail peut également être provoquée par le départ d’un occupant. Cela est également possible dans le cas d’un logement partagé. La modification du bail est également possible en cas de changement d’état civil d’un occupant.

Modifier les clauses relatives au bien

Il est possible que le bail doive être modifié si tout ou partie des commodités fournies au locataire dans le logement sont changées. C’est le cas, par exemple, lorsque des éléments d’un appartement sont modifiés par des travaux effectués par le propriétaire.

Lire aussi :  Remise de résiliation de bail en main propre : mode d'emploi

Modifier les clauses régissant le prix du loyer

Cet aspect est délicat, mais il est important de noter que le propriétaire ne peut pas modifier le loyer pendant la durée du bail. Le contrat de bail ne permet pas au propriétaire de modifier le montant du loyer.

Rédaction de l’avenant au bail

Un contrat de bail pour un appartement vide est valable pour au moins 3 ans. Pour une location meublée, la durée est de 1 an. Toutefois, si le bail doit être modifié au cours de l’une de ces périodes, il faut passer par la rédaction d’un avenant. Ce document est à ajouter à un contrat initial. Il ne modifie pas le contrat initial entre le propriétaire et le locataire. L’avenant sert de mise à jour pour tenir compte de la situation actuelle.

L’avenant au contrat de location doit comporter les noms de chaque partie (le bailleur et les anciens locataires, ou le nouveau en cas de départ d’une partie). Vous devrez répéter les détails du bail original, y compris l’adresse et la date de signature du contrat de base.

Si un nouveau locataire occupe la propriété, il devra inclure la date de signature de l’avenant ainsi que le montant du loyer et des dépôts de garantie. Il est obligatoire que toutes les parties signent l’avenant afin que les nouvelles conditions soient valables pour la durée restante du contrat.

La modification d’un bail peut avoir de graves conséquences

Le locataire ou le propriétaire peut s’opposer à la modification du contrat de bail. Cela n’est pas possible si le nom de mariage est enregistré. La modification du contrat de bail n’a pas d’effets rétroactifs. Cela signifie que ses conséquences ne concernent que l’avenir.

Lire aussi :  Locataire ou propriétaire : qui doit payer les frais de plomberie ?

Les conditions initiales n’ont pas été modifiées . Si l’un des colocataires ou l’une des parties souhaite modifier des détails, ils doivent s’en tenir au contrat de bail original.