You are currently viewing Diagnostics immobiliers obligatoires : quels sont leurs prix ?

Diagnostics immobiliers obligatoires : quels sont leurs prix ?

  • Post published:avril 22, 2022
  • Post category:Vendre

Que vous louiez ou que vous vendiez votre bien immobilier, vous devez réaliser un certain nombre de diagnostics immobiliers. Il s’agit d’une obligation légale sans laquelle vous ne pouvez pas vendre votre logement. Vous devez évidemment les payer et vous avez la possibilité de vous faire rembourser la réalisation de ces diagnostics dans le prix de vente.

Pour avoir une estimation plus ou moins précise, il peut être pertinent de se renseigner sur les tarifs en vigueur. Ces derniers sont fixés librement par le professionnel qui effectue le diagnostic immobilier, mais il existe une moyenne.

Le calcul des prix d’un diagnostic immobilier

Comme il a déjà été précisé, le professionnel qui réalise un diagnostic immobilier est entièrement libre d’en fixer les tarifs. Pour un appartement qui compte 3 pièces, vous allez devoir débourser en moyenne 118 euros pour un diagnostic.

Plusieurs facteurs doivent tout de même être pris en compte pour fixer les tarifs :

  • Le secteur géographique : le professionnel prendra en compte ses frais de déplacement, le coût de la vie de votre zone géographique et le nombre de concurrents situés à proximité. Malgré ce que l’on peut croire, il faut débourser moins d’argent en région parisienne qu’ailleurs en France.
  • Le type de diagnostic : le tarif moyen est de 85 à 155 euros, mais certaines spécialités peuvent demander un prix supérieur. En effet, le professionnel prendra en compte la complexité du diagnostic, ses compétences et la durée de l’intervention.
  • Les tarifs du professionnel : le professionnel est libre de prendre la marge qu’il souhaite.
  • La nature du logement : la taille de la maison et le nombre de pièces. Plus le logement est grand, plus le diagnostic risque d’être cher.
Lire aussi :  Vendre une maison invendable : comment faire ?

Une fourchette du prix moyen diagnostic par diagnostic

Pour établir un récapitulatif des prix moyens pratiqués diagnostic par diagnostic, nous nous sommes basés sur le cas d’un propriétaire d’un appartement de 3 pièces qui se situe en pleine zone urbaine.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique est le seul qui est obligatoire dans toute la France pour une vente immobilière. Son absence peut annuler la vente jusqu’à sa réalisation.

Influencé par l’ancienneté et la taille de votre logement, son prix varie entre 90 et 200 euros. Il permet de donner une indication à un acheteur sur l’isolation et l’empreinte carbone d’un appartement ou d’une maison.

Le diagnostic plomb

Ce diagnostic permet de détecter la présence, ou l’absence, de plomb dans les peintures. Il se fait généralement dans les logements anciens. Selon la surface et le nombre de mètres carrés de votre logement, le prix varie entre 130 et 300 euros.

Le diagnostic gaz

Ce diagnostic est obligatoire uniquement si le logement dispose d’une installation au gaz. Il peut s’agir d’un chauffage ou d’une eau sanitaire. Le coût moyen est de 105 à 150 euros.

Le diagnostic amiante

Obligatoire pour les maisons anciennes, ce diagnostic vous coûtera entre 80 et 150 euros. Le professionnel se réserve le droit de prélever des échantillons pour les faire analyser dans un laboratoire. Il faudra donc prévoir une enveloppe pour payer le laboratoire au cas où.

Le diagnostic électrique

Toute installation électrique de plus de 15 ans doit subir un diagnostic électrique qui coûte entre 90 et 150 euros.

Le diagnostic loi Carrez

Si le logement se situe dans une copropriété, il doit obligatoirement être réalisé. La facture varie entre 70 et 150 euros.

Le diagnostic Termites

Obligatoire dans certaines régions, le diagnostic Termines vous coûtera entre 100 et 150 euros.

Le diagnostic Etat des servitudes risques et d’information sur les sols (ESRIS)

Ancien ERNT, ce diagnostic est entièrement gratuit si c’est le propriétaire du logement qui l’effectue lui-même à l’aide d’un formulaire. Certains professionnels peuvent également le réaliser pour un prix allant de 15 à 40 euros.

Lire aussi :  Conjoint survivant : peut-il vendre sa maison ?

Le diagnostic assainissement

Aucun professionnel n’est autorisé à effectuer un tel diagnostic. Seul le service public d’assainissement non-collectif (SPANC) d’une commune peut le réaliser et délivrer un certificat. En moyenne, il faut payer 125 euros.

Comment économiser sur les diagnostics immobiliers ?

Vous allez nécessaire chercher à baisser le prix total. Pris individuellement, les diagnostics ne sont pas chers, mais si vous les additionnez, vous pouvez rapidement atteindre une facture conséquente.

Les packs de diagnostics immobiliers

Les propriétaires préfèrent souvent se tourner vers les packs de diagnostics immobiliers pour faire des économies. Certaines entreprises se sont spécialisées dans la réalisation de plusieurs diagnostics. Le professionnel ne se déplace qu’une fois et est en mesure de vous fournir tous les certificats dont vous avez besoin pour la vente ou la mise en location d’un logement.

Les packs permettent d’économiser jusqu’à 50% sur les prix de ces diagnostics. En moyenne, pour un appartement de 3 pièces, un pack vous coûtera 450 euros.

Les diagnostics qui ne sont pas obligatoires

Tous les diagnostics ne sont pas obligatoires. En effet, tout dépend de votre zone géographique et de l’ancienneté de votre logement, par exemple, réaliser un diagnostic amiante n’a aucun intérêt pour une maison qui a été construite récemment. En général, il y a entre 4 et 7 diagnostics obligatoires.

Des économies : oui mais attention !

Si vous êtes le vendeur du logement, il est préférable de ne pas chercher à faire un maximum d’économies sur les diagnostics immobiliers. En effet, ces certificats vous protègent juridiquement contre les vices cachés. Il est important de se renseigner sur les habilitations et la réputation d’un professionnel avant de l’appeler. Si l’acheteur se rend compte de certains problèmes après la vente, il ne pourra pas se retourner contre vous.

Vous avez tout à fait le droit de réaliser des devis et de faire jouer la concurrence pour négocier les tarifs à la baisse. De même, si vous avez déjà réalisé des diagnostics, vérifiez les dates de validité.

Lire aussi :  Vente en viager et succession : tout ce qu'il faut savoir

Les critères pour estimer un bien immobilier

Performances énergétique, amiante, loi Carrez, nous savons maintenant quels diagnostics sont obligatoires, ainsi que les principaux points à connaitre à leur propos, en particulier leur prix. Ces diagnostics sont le plus souvent effectués en vue de vendre le bien immobilier. Ils sont alors réalisés dans le cadre d’une estimation globale du bien avant la mise en vente.

Outre ces différents diagnostics, de nombreux critères entrent en compte dans l’estimation d’un bien immobilier. Certains critères sont logiques et ne vous surprendront pas. Par exemple la surface habitable, le nombre de pièces, la présence d’un jardin, l’état général du bâtiment, sa situation… Vous avez probablement déjà une petite idée de la valeur et de la facilité avec laquelle vous devriez vendre votre maison ou votre appartement. Soyez malgré tout vigilant. Les vendeurs ont une forte tendance à surestimer leur bien. Dans ce cas bien entendu la vente devient beaucoup plus difficile et désagréable.

Pour éviter les déceptions, sachez qu’il existe des moyens de réaliser une estimation de son bien. Pour commencer, certaines agences immobilières proposent des outils directement sur leur site internet pour obtenir une estimation réalise rapidement. En général, il suffit de répondre à quelques questions. Cela ne prend que quelques minutes, et l’on obtient déjà une bonne idée de ce que l’on peut espérer obtenir en vendant sa maison.

Bien entendu, rien ne vous empêche d’aller plus loin et de demander à un agent immobilier de venir chez vous pour réaliser une estimation beaucoup plus précise. Cela ne vous engage à rien. Il suffit d’expliquer que vous souhaitez savoir combien vaut votre bien car vous hésitez à le vendre, et le plus souvent l’agence immobilière se fera un plaisir de vous envoyer quelqu’un pour pouvoir se positionner le cas échéant.