You are currently viewing Simulation de souscription à une assurance dommages ouvrage

Simulation de souscription à une assurance dommages ouvrage

Infiltration d’eau, fissures dans les murs, dégâts sur le toit, sont autant de dommages qui peuvent survenir après la construction de votre maison. L’assurance a été créée pour indemniser rapidement l’assuré. Elle doit être signée par le propriétaire. Il s’agit de la personne à l’origine de la construction : le propriétaire, un particulier ou une entreprise.

Comment souscrire à une assurance dommages ouvrage ?

Avant le début du chantier, il faut d’abord souscrire une assurance dommages ouvrage. Elle peut être souscrite par toute personne physique ou morale qui agit en tant que :

  • Propriétaire de l’ouvrage
  • Vendeur ;
  • Agent du propriétaire de l’ouvrage

Simulation en ligne pour son assurance dommages ouvrage : devis gratuit

En remplissant le formulaire, vous pouvez comparer toutes les offres existantes en quelques clics. Vous obtiendrez des devis de plusieurs assureurs et pourrez prendre votre décision en fonction du type de bien et des garanties souhaitées.

Nous vous offrons un service rapide, facile, sans engagement et gratuit. Vous pouvez voir la gamme de tarifs proposés par les compagnies d’assurance en obtenant des devis. Il ne faut pas oublier que chaque compagnie d’assurance a le droit de fixer ses propres tarifs. Il est possible de trouver une assurance dommages moins chère en utilisant les mêmes garanties.

Pourquoi souscrire à une assurances dommages ouvrage ?

Cette assurance doit être souscrite pour la construction d’une maison ainsi que pour les rénovations importantes. Ces travaux peuvent mettre en péril l’intégrité structurelle de la construction et la rendre inhabitable. Il peut s’agir d’une extension de maison, ou d’une surélévation.

Il s’agit d’un investissement qui donne au consommateur l’assurance que son bien sera couvert. Peu importe que la propriété soit une nouvelle construction ou une rénovation.

 

En cas de sinistre, la compagnie d’assurance indemnise l’assuré. Ensuite, elle recherche le responsable, puis se tourne vers la garantie décennale du constructeur pour être remboursée. Cette démarche peut prendre plusieurs années. Cette assurance construction est vitale au-delà de son caractère obligatoire. Elle permet de faire effectuer les réparations plus rapidement et de réaliser les travaux nécessaires pour que le bien reste habitable tout en protégeant ses occupants.

Assurer les travaux dans votre maison et soyez serein

L’assurance dommages couvre de nombreux risques, notamment l’abandon du chantier, les vices de construction qui relèvent de l’assurance décennale, les dommages qui relèvent de la responsabilité des constructeurs ainsi que les frais liés aux dommages qui menacent la sécurité de l’habitation.

En revanche, l’assurance professionnelle couvre les sinistres qui peuvent survenir pendant la construction comme l’incendie.

Voici quelques exemples de sinistres que l’assurance dommages couvre :

  • Fissures importantes dans les murs
  • Effondrement du plancher ou des fondations
  • Effondrement du toit
  • Infiltration d’eau par des fissures sur le toit ou la façade
  • Défauts d’isolation thermique dans les murs, etc.
  • L’assurance dommages ouvrage couvre les défauts et désordres qui sont liés au gros œuvre.

Durée de la couverture de l’assurance dommages ouvrage

L’assurance dommages-ouvrage est valable pendant dix ans, tout comme la garantie décennale. Elle prend effet à la fin de l’année écoulée de parfait achèvement. 1 an après la réception.

Si le bien est vendu dans le délai imparti, l’assurance peut être transférée aux propriétaires suivants. En 1978, la loi Spinetta introduit l’assurance construction. Le propriétaire est responsable des dommages futurs subis par les nouveaux propriétaires si l’assurance n’a pas encore été souscrite. C’est pourquoi elle est si importante. Cette assurance a été créée pour protéger les consommateurs.

Comment déclarer un sinistre ?

Dès que vous avez connaissance du sinistre, vous disposez de cinq jours ouvrables pour en informer votre compagnie d’assurance. Vous devrez envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception.

Comment résilier son assurance dommages ouvrage ?

Vous ne pouvez pas bénéficier de la loi Hamon avec cette assurance. Si vous trouvez une offre moins chère et au moins aussi sûre, vous pouvez résilier votre assurance dommages-ouvrage actuelle avant l’échéance du contrat. Vous devez alors envoyer une lettre à l’assureur au moins un mois avant la date anniversaire.

L’article L.113-4 du Code des assurances précise que vous pouvez également résilier votre assurance si votre assureur refuse de baisser votre prime.

Lire aussi :  Remplir le formulaire FCMB en indivision (LMNP) : comment procéder ?