You are currently viewing Quelles autorisations pour transformer un garage en chambre ?

Quelles autorisations pour transformer un garage en chambre ?

Que ce soit avec la famille qui s’agrandit, un besoin de louer une pièce de votre maison, ou pour une toute autre raison, certains français décident de nos jours de transformer leur garage en chambre ou en une nouvelle pièce. En choisissant de transformer un garage en chambre, les bénéfices sont nombreux, à commencer par l’agrandissement de votre maison !

Mais est-ce que cela est possible légalement ? Et si oui, dans quelles conditions ? Voici quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair sur le sujet, car la question est bien plus épineuse que ce que vous pourriez imaginer.

Transformer un garage en chambre : les frais administratifs

Si vous vous posez la question concernant la transformation de votre garage en chambre, sachez que cela est bel et bien autorisé. Toutefois, il est important de comprendre dans quels cas le jeu en vaut la chandelle. Comme vous pouvez vous en doutez, certains propriétaires choisissent de conserver leur garage en l’état pour une simple raison. En effet, le garage ne compte pas dans la surface habitable, et cela peut ainsi faire varier les frais que vous payez pour votre bien immobilier.

Avant de vous lancer dans la transformation de votre garage en chambre, nous vous recommandons donc vivement de réaliser des calculs, afin de vous assurer que cela ne vous coûte pas trop cher à long terme. Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour réaliser ce calcul, il est vivement conseillé de consulter un professionnel qui saura vous donner tous les détails sur les dépenses induites.

Lire aussi :  Obtenir l'annulation d'un droit de passage : comment faire ?

Remplissez une déclaration préalable jusqu’à 20m2

Dans le cas où vous décidez d’utiliser votre garage pour une toute autre utilisation que le stationnement de votre véhicule (qu’il s’agisse d’une voiture, d’un camion, ou même d’une moto), il vous faudra remplir un premier document.

Cette déclaration préalable est en effet indispensable dès lors que l’emprise au sol ou de surface de plancher est de 20m2 au maximum. Vous trouverez toutes les informations indispensables sur le site officiel de l’État, dans le cas où vous avez des interrogations plus spécifiques ou un besoin de télécharger un modèle de document.

En effet, il y a certains cas où cette déclaration préalable ne sera pas suffisante, notamment dans les cas où vous souhaitez ajouter des fenêtres, ou encore murer la porte de garage actuelle. En cas de doute, n’hésitez pas à poser la question à une entreprise locale qui saura vous donner une réponse précise sur le sujet. Il serait dommage d’entreprendre des travaux, pour voir ces derniers complètement stoppés par une autorisation qu’il vous manquerait.

Faîtes une demande de permis à votre mairie

Comme vous pouvez l’imaginer, dans le cas où votre garage est plus grand que 20m2, il sera indispensable de faire une demande de permis à votre mairie pour le transformer en chambre. Nous vous recommandons vivement de redoubler de vigilance quand vous faîtes cette demande, car celle-ci pourrait bien vous être refusée si elle n’est pas conforme aux attentes de la mairie.

Enfin, dans le cas où votre demande de permis de transformation de garage en chambre est refusée, essayez de comprendre les raisons précises de ce refus. Si cette demande est refusée, ne vous lancez pas dans des travaux de transformation de votre garage, car les autorités pourraient bien vous demander d’arrêter les travaux du jour au lendemain.

Lire aussi :  Vider une piscine hors-sol : comment faire ?

Vérifiez le PLU de votre commune

Avant de vous lancer dans des travaux, qui peuvent être parfois très coûteux, il est également indispensable de vous renseigner sur le plan local d’urbanisme (ou PLU) de votre municipalité. En fonction de celle-ci, il se peut que la transformation de votre garage en chambre ne se déroule pas tout à fait comme vous l’aviez prévu.

Dans certains cas, vous serez notamment contraint de réaliser des travaux supplémentaires, si votre commune exige une place de stationnement couverte. Dans ce cas précis, il vous faudra demander un permis pour ajouter une zone couverte pour votre véhicule.

Assurez-vous des mises en conformité locales

Malheureusement, il est difficile d’apporter des conseils génériques quand il s’agit de transformer un garage en chambre. Même si les procédures de demande de permis et de déclaration préalable sont communes à toutes les transformations, d’autres spécificités pourraient bien vous contraindre dans votre projet.

En effet, vous devez vous assurer notamment de ne pas faire de transformation dans une zone protégée, sans faire de demande précise. Dans bon nombre de villages, certaines maisons sont proches de monuments dits historiques. Concrètement, dans le cas où vous ne respectez pas une contrainte comme celle-ci, vous pourriez être amené à payer une lourde amende.

Celle-ci peut aller de 200 à 600 euros, et même grimper à 75000 euros si vous ne respectez pas la décision prise par le Tribunal d’instance. Enfin, en dernier recours, vous pouvez même avoir une condamnation de 3 mois de prison si aucun autre accord n’est trouvé.

Lire aussi :  Sous-location professionnelle, une alternative aux multiples atouts !