You are currently viewing Négociation d’un bien immobilier : de combien peut-on baisser le prix ?

Négociation d’un bien immobilier : de combien peut-on baisser le prix ?

  • Post published:septembre 27, 2022
  • Post category:Acheter

De nombreuses personnes sont attirées par le marché de l’immobilier. Il y a de nombreuses offres disponibles, ce qui signifie que les futurs acheteurs ont de nombreuses options. Nous voyons souvent le problème du prix et de la négociation.

Quel est le montant maximum que vous pouvez négocier sur un bien immobilier ?

Nous pouvons vous aider à négocier un meilleur prix pour votre nouvel appartement ou votre nouvelle maison.

Négociez jusqu’à 50% du prix de la propriété

On trouve différents conseils concernant l’immobilier. Certains vous diront de négocier une réduction de 5 % sur un achat immobilier, tandis que d’autres diront de négocier 10 % du prix initial. Chaque vente est unique en raison de ses caractéristiques propres. Le type de propriété, son emplacement et le vendeur sont autant de facteurs qui influencent la négociation d’une propriété. Il est possible de négocier certaines propriétés à 10 % et d’obtenir quand même une bonne affaire.

Cependant, même si vous négociez -10% sur d’autres propriétés, cela restera trop cher si vous le comparez au prix du même appartement ou de la même maison. Si une propriété est proposée à un prix inférieur à celui des autres dans une zone donnée, l’acheteur n’aura pas besoin de négocier ou de demander une légère baisse.

Cependant, les propriétés sur le marché local peuvent être proposées à un prix plus élevé, qui pourrait même être très éloigné de la réalité. Ces propriétés ne seront pas achetées au prix demandé. Ces annonces immobilières seront généralement mises à jour après quelques mois pour réduire le prix de la propriété.

Lire aussi :  Pourquoi se lancer dans la visite virtuelle en immobilier ?

On peut alors voir le prix de vente réel, qui peut être aussi bas que 40 à 50 % ou même plus bas. La fixation du prix est plus importante que les rabais Les soldes sont valables aussi bien pour les vêtements que pour les biens immobiliers, mais les conséquences ne sont pas les mêmes.

Un rabais de 20 % sur un vêtement coûteux peut le rendre accrocheur et n’avoir aucun impact majeur sur votre situation financière. Vous devez être prudent lorsque vous achetez un bien immobilier. Les conséquences pourraient avoir un impact financier plus important. Pour déterminer le montant que vous pouvez négocier, il ne s’agit pas des remises que vous pouvez obtenir compte tenu d’un montant de départ, mais du prix réel auquel votre bien sera acheté.

Nous vous conseillons d’être prudent lors de l’achat d’une propriété. Méfiez-vous des vendeurs qui exagèrent la valeur du bien et s’en servent pour vous tromper lors des négociations. Il est facile de penser que vous avez négocié une bonne affaire alors que le prix réel est encore élevé. Lorsque vous comparez le prix de vente, il est important de tenir compte de la marge de négociation du vendeur.

Annonces immobilières entre particuliers

Les ventes immobilières entre particuliers sont en augmentation. Ces cas se retrouvent souvent sur des sites web qui proposent plusieurs annonces immobilières. Cela s’explique par le fait que la plupart des agences immobilières ne vendent pas de biens trop chers ou non conformes aux prix du marché.

Leur objectif est de trouver un compromis entre le prix du vendeur et celui de l’acheteur. La vente entre particuliers peut entraîner des bénéfices plus importants, surtout pour les vendeurs, puisque les propriétés peuvent être proposées à un prix plus élevé. Si vous cherchez un bien sur le site, assurez-vous de prendre des précautions pour bien négocier.

Lire aussi :  Bloquer une vente immobilière : comment faire ?

Connaissez votre marché local

La meilleure façon de savoir combien vous pouvez négocier une propriété qui répond à tous vos besoins est de regarder les prix payés pour des propriétés similaires.

Vous pouvez vous faire une idée du montant que vous pourriez négocier en analysant les propriétés de vos concurrents. Vous pouvez également estimer le coût d’un appartement ou d’une maison via des sites d’estimation. Vous pouvez également consulter des biens similaires via la base de données DVF-etalab, la base de données Patrim ou demander au bureau des hypothèques.

Pour DVF et Patrim, l’information est gratuite, mais elle ne l’est pas pour cette dernière. Vous pouvez donc voir les prix réels des transactions qui ont été effectuées dans cette région récemment. Vérifiez la date de la vente Il est important de connaître la date et l’historique du bien afin de négocier un meilleur prix.

Ces données vous permettront de déterminer l’état actuel des ventes de la propriété. Vous pouvez bénéficier d’un rabais plus important si le bien est en vente depuis un certain temps. Les propriétés qui restent dans les annonces immobilières pendant plus de 5 à 6 mois sont souvent trop chères. Vous aurez la possibilité de négocier plus fermement.

Vous pouvez suivre l’historique de chaque annonce à l’aide de plusieurs outils. Ces outils vous permettent d’identifier les bonnes affaires et les propriétés qui ne se vendent pas bien ou pas du tout, ce qui vous aidera à mieux comprendre le marché immobilier.

L’évolution des biens immobiliers, l’offre et la demande

Si l’offre est supérieure à la demande, une négociation immobilière aura plus de chances de réussir. De nombreux vendeurs sont en concurrence pour les mêmes biens, ce qui les oblige à travailler davantage s’ils veulent vendre.

Lire aussi :  Apport personnel de 40 000 euros : combien puis-je emprunter ?

Vous pouvez négocier plus facilement lorsque le prix baisse, car la valeur du bien immobilier change toujours. Si le taux augmente, le marché immobilier peut être mis en péril. La demande est déterminée par les taux pratiqués à différents endroits.

Cela guide la négociation. Les propriétés de qualité sont faciles à trouver dans les grandes villes. Cela est dû aux taux d’intérêt extrêmement bas. Dans les autres régions, l’achat d’un bien immobilier ne se fera qu’après de longues négociations. Cela est vrai même pour les propriétés qui présentent quelques défauts.