You are currently viewing Que choisir entre une location meublée, semi-meublée ou vide ?

Que choisir entre une location meublée, semi-meublée ou vide ?

  • Post published:mars 10, 2022
  • Post category:Louer

Au fur et à mesure des événements dans nos vies, il est parfois indispensable de chercher un logement. Pour se rapprocher d’un lieu de travail ou envisager le projet de fonder une famille, il existe de nombreuses raisons qui mènent à faire le choix de l’indépendance.
Quels types de location existent sur le marché français ? Quels sont les caractéristiques des logements que nous pouvons louer ? On vous répond.

Location meublée, semi-meublée ou vide : que choisir ?

Vous envisagez le projet de trouver un nouveau logement ? Il faudra très certainement que vous passiez par la case location. Nous connaissons presque tous cette étape qui rime avec de nouvelles responsabilités, synonyme du démarrage d’une nouvelle vie, dans un nouvel environnement.

Il est bénéfique d’opter pour la solution de la location dans un déménagement. Grâce à son aspect simple et économique, vous n’avez aucunement besoin d’investir des sommes folles dans l’achat d’un appartement ou d’une maison. Le propriétaire, ou l’agence immobilière chargée de la gestion du bien s’occupant de tout le côté administratif, vous n’aurez qu’à poser vos valises et installer vos meubles. Parfois, notamment dans les locations meublées, le logement est déjà entièrement équipé pour que vous puissiez vous sentir chez vous dès le premier jour.

Lire aussi :  Mon propriétaire ne souhaite pas réaliser l'état des lieux de sortie

En France, c’est 50 % des particuliers qui privilégient la location d’un bien. La crise du logement étant passé par là, les petits budgets ne sont plus assez aisés afin de pouvoir se doter d’un apport pour l’achat d’une maison ou d’un appartement. Plus simplement, beaucoup d’entre nous ne préfèrent pas investir leurs économies.

C’est pour cette raison qu’il existe différentes solutions pour louer un logement, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Chaque Français peut, à sa guise, choisir la meilleure option qui lui ressemble en fonction de son budget, de la durée prévue du bail et des exigences des propriétaires.

La location meublée : quels avantages ?

Si vous êtes étudiant, que vous venez d’obtenir un premier emploi ou que vous ne souhaitez pas avoir un loyer trop important, il existe la location meublée. Le principe est simple : louer un bien déjà équipé en meubles et en fournitures du quotidien. Table, électroménager, nécessaire pour la chambre et autres accessoires de salle de bain y sont déjà présents et installés, ce qui évitera un gros investissement de départ et un trou dans le portefeuille.

En règle générale, les propriétaires n’hésitent pas à équiper le logement d’un canapé, d’un lit et d’accessoires de confort comme un sèche-cheveux ou une télévision. Les avantages de ce type de location sont nombreux : en plus d’être très pratique, les factures d’électricité et de gaz sont souvent incluses dans le prix du loyer, ce qui évite de jongler entre les différents fournisseurs d’énergie. C’est un gain de temps considérable.

Lire aussi :  Qu'est-ce que la colocation intergénérationnelle et quels sont ses avantages ?

En revanche, il existe des inconvénients à la location d’un bien meublé : les meubles ne vous appartenant pas, il faudra veiller à les garder en bon état, autrement vous devrez les rembourser le jour de votre départ.

Les locations meublées peuvent se révéler inconfortables si votre souhait est de vous installer définitivement, ces dernières étant plutôt destinées à un public temporaire. Aussi, le loyer peut être plus élevé que dans le cadre d’une location vide.

La location semi-meublée : un juste milieu entre confort et praticité

La location semi-meublée est la médiane entre la location vide et meublée. Elle fait référence à un logement qui propose les équipements électroménagers de base, comme un four, un micro onde, de la vaisselle, un réfrigérateur ou une cuisinière, mais qui ne comporte pas ou peu de mobilier de confort (canapé, lit etc).

Cette solution est idéale pour économiser un budget important en ustensiles électroménagers. Vous aurez le choix d’installer vos propres meubles dans la pièce de vie et dans les chambres, tout en ayant à votre disposition le nécessaire pour cuisiner et stocker des produits alimentaires.

Louer un bien non meublé : un investissement pour l’avenir ?

Vous êtes dans une optique de vous installer de manière pérenne dans un endroit, car vous avez décroché un CDI ? Vous comptez fonder une famille ? La location vide sera sans aucun doute la solution la plus avantageuse pour votre situation personnelle et professionnelle.

Vous pourrez accéder à un bien entièrement vide pour y installer vos propres meubles, afin de personnaliser entièrement votre habitation. Bien sûr, votre budget de départ devra être beaucoup plus conséquent que pour une location meublée ou semi-meublée, mais votre appartement sera complètement à votre image.

Lire aussi :  Désinsectisation de logement en location : à la charge de qui ?

Au niveau administratif, la durée du bail sera en général plus longue que pour une location non meublé de courte durée : quelques années, voire une vie entière.
Si vous comptez un jour quitter votre logement vide, vous devez savoir que le préavis que vous fournirez à l’agence ou au propriétaire devra être validé au minimum trois mois avant la date présumée de votre départ des lieux.

Location meublée ou vide : questions fréquentes

La caution est-elle obligatoire pour tous les types de logements ?

Elle n’est pas obligatoire, mais rares sont les propriétaires qui vous laisseront accéder à un logement sans caution ou garants sérieux. Elle est en général équivalente à un mois de loyer et sera utilisée en cas de détérioration du bien.

Côté propriétaire, quelle fiscalité pour une location ?

Tout propriétaire proposant une location meublée à l’obligation de déclarer ses recettes locatives dans la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) de sa fiche d’imposition, la location meublée étant perçue comme une entreprise.
Pour une location vide, c’est dans la case “Revenus Fonciers” qu’il faut déclarer son chiffre d’affaires.

La souscription à une assurance logement est-elle obligatoire pour un locataire ?

Depuis la loi Alur du 24 mars 2014, que vous soyez locataire d’un bien meublé ou non, il est obligatoire de souscrire à une assurance habitation. Et ce, quel que soit le nombre d’occupants dans le logement.