You are currently viewing Prêt immobilier : les garanties et le coût de l’assurance emprunteur

Prêt immobilier : les garanties et le coût de l’assurance emprunteur

Lorsque vous réalisez un crédit immobilier, vous devez également souscrire une assurance emprunteur. Cette assurance est destinée à garantir le remboursement du prêt en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. 

Mais il existe également des garanties complémentaires qui peuvent être utiles en fonction de votre profil et de vos besoins. 

Dans cet article, nous allons voir les différentes garanties de l’assurance emprunteur, le coût moyen de l’assurance selon les besoins et situations, ainsi que les méthodes de calcul.

Les garanties principales de l’assurance emprunteur

Comme mentionné précédemment, les garanties principales de l’assurance emprunteur sont la garantie décès, la garantie incapacité de travail (ITT) et la garantie invalidité permanente totale (IPT). La garantie décès permet de rembourser la totalité du prêt en cas de décès de l’emprunteur

La garantie ITT permet de prendre en charge les mensualités du prêt en cas d’incapacité temporaire de travail de l’emprunteur. Enfin, la garantie IPT permet de rembourser la totalité du prêt en cas d’invalidité permanente totale de l’emprunteur.

Les garanties complémentaires de l’assurance emprunteur

En plus des garanties obligatoires, il est possible de souscrire des garanties complémentaires en fonction de votre profil et de vos besoins.

Parmi les garanties complémentaires les plus courantes, on trouve la garantie perte d’emploi, la garantie incapacité de travail partielle (IPP) et la garantie invalidité permanente partielle (IPP). La garantie perte d’emploi permet de prendre en charge les mensualités du prêt en cas de perte d’emploi de l’emprunteur. 

Lire aussi :  Est-ce que l'assurance propriétaire non-occupant (PNO) est obligatoire ?

La garantie IPP permet de prendre en charge une partie des mensualités du prêt en cas d’incapacité de travail partielle de l’emprunteur. Enfin, la garantie IPP permet de rembourser une partie du prêt en cas d’invalidité permanente partielle de l’emprunteur.

assurance emprunteur garanties et prix

Le coût de l’assurance emprunteur selon les besoins et situations

Le coût de l’assurance emprunteur dépend de plusieurs facteurs, tels que l’âge de l’emprunteur, son état de santé, le montant du prêt et la durée du prêt. En général, plus l’emprunteur est jeune et en bonne santé, moins le coût de l’assurance sera élevé. 

Le coût de l’assurance peut également varier en fonction des garanties souscrites. Les garanties complémentaires ont un coût supplémentaire, mais elles peuvent également être très utiles en fonction de votre profil et de vos besoins.

Il est important de comparer les offres d’assurance emprunteur proposées par différents organismes, tels que Oradeavie.fr, afin de trouver celle qui convient le mieux à vos besoins et à votre profil. Rendez-vous sur leur site pour connaître le prix d’une assurance de prêt immobilier pour votre projet.

Il est également important de se renseigner sur les différentes garanties proposées par ces organismes, ainsi que sur les méthodes de calcul utilisées pour déterminer le coût de l’assurance emprunteur. 

Les méthodes de calcul de l’assurance emprunteur

Le coût de l’assurance emprunteur peut être calculé de différentes manières. La méthode la plus courante est la méthode du taux fixe, où le coût de l’assurance est fixé dès le départ et reste le même pendant toute la durée du prêt.

Lire aussi :  Plaques à induction cassées : est-ce pris en charge par l'assurance habitation ?

Il existe également la méthode du taux variable, où le coût de l’assurance évolue en fonction de l’âge de l’emprunteur. Enfin, il y a la méthode du capital restant dû, où le coût de l’assurance est calculé en fonction du capital restant dû sur le prêt.

Le changement d’assurance de prêt : la loi Lemoine

Il est important de savoir que vous pouvez changer d’assurance de prêt à tout moment pendant la durée de votre prêt. La loi Lemoine, mise en place en 2022, permet aux emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance emprunteur et de le remplacer par un autre contrat présentant les mêmes garanties. 

Cette loi permet aux emprunteurs de faire des économies sur le coût de leur assurance emprunteur, car ils peuvent choisir un contrat moins cher tout en conservant les mêmes garanties.

En conclusion

En conclusion, l’assurance emprunteur est une garantie indispensable lors de la souscription d’un prêt immobilier. Les garanties obligatoires, telles que la garantie décès, l’ITT et l’IPT, permettent de garantir le remboursement du prêt en cas d’imprévu. Les garanties complémentaires peuvent également être utiles en fonction de votre profil et de vos besoins. 

Le coût de l’assurance dépend de plusieurs facteurs, tels que l’âge et l’état de santé de l’emprunteur, le montant et la durée du prêt, ainsi que les garanties souscrites. Enfin, la loi Lemoine permet aux emprunteurs de changer d’assurance de prêt à tout moment pendant la durée de leur prêt, ce qui peut leur permettre de faire des économies sur le coût de leur assurance emprunteur.

Lire aussi :  Crédit immobilier : l'assurance emprunteur pour respecter le taux d'usure