You are currently viewing Réparer fermeture de fenêtre : locataire ou propriétaire ?

Réparer fermeture de fenêtre : locataire ou propriétaire ?

  • Post published:décembre 27, 2021
  • Post category:Louer

Si la fenêtre ne peut pas être ouverte et fermée correctement et que la poignée tourne dans le vide, des problèmes de responsabilité se posent. Lequel du propriétaire ou du locataire doit payer pour la réparation ? Pour répondre à cette question, résumons les engagements de chaque partie.

Réparer le mécanisme de fermeture de fenêtre : Conformément à la loi

Les résidents sont obligés de faire des réparations mineures à leur logement. Cela comprend, entre autres, la lubrification des volets roulants et des petites pièces, le traitement du remplissage et la réparation des rouleaux d’ouverture des stores. De son côté, le propriétaire doit s’assurer du bon fonctionnement du bien et de ses installations.

Par conséquent, cela affecte les travaux de réparation liés à l’usure des matériaux, comme la peinture de vieux volets, la pose de nouveaux châssis de fenêtres en PVC ou en bois. Les propriétaires peuvent également avoir besoin de remplacer les poignées ou la crème lorsqu’elles sont usées. Autrement dit, la réparation du mécanisme de la fenêtre est laissée à chacun, selon l’ampleur des travaux à effectuer et la cause du problème.

Si la négligence du résident ne peut être prouvée, le propriétaire devra payer les réparations et le propriétaire devra faire fonctionner les fenêtres lors de l’emménagement. Cependant, il existe des exceptions.

Réparer les serrures des fenêtres : situations où les locataires doivent être pris en charge

Si le propriétaire estime que la suspension de la fermeture est due à un mauvais traitement du locataire, il doit fournir des preuves convaincantes.

Lire aussi :  Remplacement de radiateur : à la charge du locataire ou du propriétaire ?

Les mouvements brusques lors de l’ouverture d’une fenêtre montrent des signes d’usure sur la fenêtre, qu’il s’agisse de PVC, de bois ou d’une pièce cassée de la crémone. Si ces traces ne sont pas répertoriées dans l’état des lieux, le propriétaire peut s’en servir comme preuve pour imputer la responsabilité au locataire.

Sans preuve convaincante, les propriétaires devraient effectuer toutes les réparations majeures, y compris le remplacement de toute la fenêtre au besoin. Cependant, seule une petite partie du mécanisme doit être remplacée ou lubrifiée pour réparation. Dans ce cas, cette petite réparation peut être laissée au locataire.

Réparation de volets : ce qu’un agent immobilier peut faire

L’agent immobilier peut également organiser la réparation du mécanisme de la fenêtre. Cette situation peut se produire si le propriétaire a un contrat de gestion locative avec l’agence. Cet accord dégage le propriétaire de toute obligation de contrôle de la propriété.

Dans ce cas, l’agent immobilier contactera directement le prestataire pour définir les pièces à changer et s’assurer du bon déroulement des travaux. Bien entendu, le paiement reste à la charge du propriétaire, mais celui-ci n’a plus à se soucier de la gestion des réparations.

Par conséquent, dans certaines circonstances, la réparation du mécanisme de fermeture des fenêtres peut être la responsabilité du locateur ou du locateur. Les frais de réparation peuvent être supportés par les deux parties, selon qu’il soit endommagé ou usé ou qu’il s’agisse d’une grosse réparation. Les agents immobiliers peuvent également agir comme intermédiaires dans le cadre de la gestion locative.

Lire aussi :  Augmenter le loyer lors du changement de locataire