You are currently viewing Qu’est-ce qu’une vente longue en immobilier ?

Qu’est-ce qu’une vente longue en immobilier ?

  • Post published:septembre 26, 2022
  • Post category:Vendre

Vous êtes propriétaire ou locataire d’un bien immobilier et vous souhaitez apporter des modifications à votre logement. Vous êtes à la recherche d’un nouveau logement et vous vous posez une question. Devriez-vous d’abord vendre votre bien ou acheter d’abord ? Le vente longue est une alternative.

Qu’est-ce qu’un vente longue ?

Définition du vente longue

Qu’est-ce que le vente longue ? Il s’agit de prolonger le délai entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte authentique. Pourquoi vendre son bien plus tard que la durée prévue ? Vous pouvez ainsi profiter de l’occasion pour réaliser des travaux ou encore changer de logement. Ce délai vous permettra de trouver une maison et d’avoir encore l’acheteur. C’est une excellente solution pour vos transactions.

Si vous achetez une maison en vente longue, vous ne serez pas obligé de faire un crédit immobilier si votre vente couvre les frais de votre nouvel achat. De plus, votre offre d’achat sera plus attractive pour le vendeur. En effet, le vendeur est sûr de vendre à une personne dont le dossier ne sera pas bloqué par la banque.

Lire aussi :  Comment vendre une maison en mauvais état ?

Promesse de vente et de compromis

Le délai moyen entre la promesse vente et la signature d’un acte définitif est de 3 à 4 mois. Ce délai est réduit à un mois si l’acheteur n’a pas d’hypothèque. Le vente longue est applicable pour une période supérieure à 6 mois.

definition vente longue

Le contrat indique la période de validité du contrat de vente. Cette période sera utilisée pour déterminer la vente. Vous pouvez prolonger cette période en signant un avenant. Pour tous vos besoins immobiliers, n’hésitez pas à contacter une agence professionnelle. Vous vendrez plus vite et mieux.

La vente longue : les avantages

Vous pouvez utiliser le vente longue pour :

  • vendre votre logement avant de partir en vacances ;
  • changer de logement ;
  • réaliser des travaux ;
  • faire une offre d’achat ;
  • obtenir un financement bancaire.

Vendre avant d’acheter ou acheter avant de vendre ?

Votre budget immobilier sera sécurisé si vous décidez de vendre votre maison avant d’en acheter une autre. Il n’est pas nécessaire d’emprunter de l’argent ou de sortir des liquidités. Cette option vous permet de faire un apport personnel important et est plus abordable. De plus, votre banque pourra plus facilement vous accorder un prêt à des conditions favorables (taux d’intérêt plus bas, mensualités plus faibles, etc ).

Vendre avant d’acheter : les inconvénients

Oui, cette option présente des inconvénients. Vous pouvez vendre votre bien rapidement et ne pas trouver de nouveau logement. Si vous le faites, vous serez temporairement sans logement. …).

Vendre avant d’acheter : comment faire ?

Pour vendre votre bien immobilier avant d’en acheter un autre, vous devez :

  • vérifier l’état de votre bien (électricité, plomberie, toiture, isolation) ;
  • réaliser une estimation immobilière en fonction des critères de prix du marché ;
  • prévoir une clause suspensive dans le compromis de vente si jamais vous n’obtenez pas votre crédit.
Lire aussi :  Comment faire une revente rapide après l’achat une maison ?

Le crédit-relais : la possibilité d’acheter avant de vendre

Si vous n’avez pas les fonds nécessaires pour financer l’acquisition d’une maison, vous pouvez utiliser le prêt relais. Ce type de crédit vous permet de ne pas attendre la vente du bien actuel pour obtenir le nouveau logement.

Le crédit-relais est une solution courante qui vous permet d’acheter un nouveau logement avant de vendre l’ancien. C’est la solution la plus pratique, mais elle s’accompagne de coûts supplémentaires. Le crédit-relais n’est pas une option gratuite. Si le prêt est prolongé, il coûtera plus cher. Il est donc important de ne pas retarder la vente de votre bien pour éviter d’être remboursé.

Quelles sont les étapes d’une vente longue dans l’immobilier ?

Vous avez trouvé l’acheteur pour votre maison, mais pas pour votre prochain logement. Vous choisissez cette possibilité, mais vous ne savez pas comment faire vente longue dans l’immobilier.

Les étapes de l’option vente longue

Les étapes sont similaires à celles d’une vente traditionnelle. Elles comprennent la signature du promesse et du compromis de vente. Cette étape, même si elle est facultative, est fortement recommandée. Pour une vente longue en immobilier, elle est essentielle.

En effet, vous allez définir les conditions générales de vente, fixer chaque clause suspensive et demander un acompte. Ce document permet de s’assurer du sérieux de l’acheteur. C’est le moment où vous fixez la date de la signature de votre acte définitif, et de votre vente longue.

Les négociations possibles

Chaque partie doit se mettre d’accord sur la date de signature de l’acte authentique qui scellera la vente. L’acheteur peut ne pas accepter un vente longue et cela peut nécessiter des négociations. Une signature tardive de la vente peut mettre les acheteurs dans l’embarras. Pour amener l’acheteur à accepter l’offre, il est possible de réduire le dépôt de garantie. Si l’acheteur accepte d’attendre, le vente longue lui fournira une compensation financière.

Lire aussi :  Prévenir les impôts lors de la vente d'une maison

Comment calculer le coût d’acquisition d’un bien immobilier ?

Le coût d’acquisition d’un bien immobilier est la valeur du capital restant dû à payer pour l’achat de ce logement. Il comprend :

  • le prix d’achat du logement ;
  • les frais notariés ;
  • les frais annexes (frais de dossier bancaire par exemple) ;
  • les dépenses liées au financement (intérêts bancaires et frais de dossier).

Pour estimer le budget nécessaire pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, il faut prendre en compte :

  • la valeur du bien immobilier ;
  • la situation géographique de ce bien (ville ou campagne, quartier calme ou bruyant…) ;
  • l’environnement (proximité des commerces et écoles, des transports en commun) ;
  • la superficie du terrain constructible.

Pour connaître le prix de votre bien immobilier dans la région, vous pouvez utiliser un simulateur gratuit sur Internet.